Pour le Bonheur de tous les Etres -- L'auteur -- Motivation -- Soutenir ce site

Spiritualité:  En ce 21eme siècle spirituel -- Une présentation du Bouddhisme 3D

Université Shédrupling 3D : Epistémologie Générale ( News ) -- L'Abduction ( News ) -- La Vraie Economie ( publi1 ) -- Lumière de Trappist ( publi2 )

Ressources pour un Monde Meilleur: Écologie, bonheur, vie, art, esprit, livres, musiques, films...

Livres et Romans: Le monde merveilleux des Eolis -- Science fiction actuelle: Dumria 3D -- Araukan -- Typheren -- Ken -- Pourquoi Papa -- Tolkien: Rêve Elfique -- Les Elfes du Dauriath (index) -- Un gros projet 3D -- Manifeste des mondes virtuels -- Vivons notre idéal dans les mondes virtuels 3D! -- Elf Dream, l'idéal elfique -- Tableaux

Réagir: L'heure d'été ( forum1 ) -- Droits de l'enfant violés en France -- Tabac et alcool sont des drogues -- Internet et liberté No cookies!! Logiciels buggués -- Epidémies nouvelles et hygiène de base -- Racisme et sexisme à rebours -- Une bonne constitution pour l'Europe? -- Devoir de mémoire -- Génération plombée? -- Comment devenir végé! -- Arnaques avec l'E85

        English English English                               page plus lisible                     😀?!NO COOKIES!?:😇     

Ce site n'a pas de cookies traceurs!
Il ne vous espionne pas!

Ce site est un site normal, sans cookies traceurs ni harcèlement publicitaire!!

C'est la raison pour laquelle il n'a pas de banière enquiquinante demandant votre «consentement».

(En toute rigueur il y a un cookie légitime, qui sert à l'hébergeur OVH, pour les statistiques)

 

Il en est ainsi, en tout premier par respect pour vous, visiteurs.

Mais c'est aussi pour montrer que l'on peut contribuer positivement à l'Internet, sans avoir besoin de regarder les fesses des internautes, ni d'être contrôlé financièrement par des inconnus.

J'autorise et encourage quiconque à créer des liens vers cette page sur vos sites sans cookies traceurs, ou à la reproduire sur votre site sans cookies traçeurs, à la stricte condition de ne pas en modifier le propos.

 

Pas de liberté sans moyens pratiques de l'exercer: Logiciels bugués - Internet et liberté

Soutenir ce site

 

 

Plus d'informations sur les manipulations d'Internet

Au début, Internet a été conçu comme un réseau libre et égalitaire: chacun disposait des mêmes moyens de s'y exprimer, tandis que les internautes avaient des chances égales de trouver ce qui les intéresse, grâce à des moteurs de recherche sans idéologie et socialement neutres.

Mais aujourd'hui, des égocentriques et des malfaisants tentent de tricher avec ce modèle, afin d'attirer l'attention sur eux seuls, au détriment des contributeurs légitimes.

Ils emploient plusieurs méthodes:

 

Les cookies traceurs

Ils permettent à des sites (invisibles depuis notre navigateur), d'espionner ce que nous regardons. Ils peuvent alors filtrer et manipuler les résultats de nos recherches, afin de nous attirer vers leurs sites, au lieu des sites qui nous intéressent!

Vu le danger de telles pratiques, les gouvernements passent des lois obligeant les sites à demander notre consentement pour leur fournir des informations privées. De là ces bannières agaçantes du genre «nous prenons soin de votre vie privée». Il ne faut jamais cliquer oui: c'est comme ça qu'ils la violent.

Si vous ne voyez pas ces bannières, c'est que vous vous connectez depuis un pays qui ne protège pas vos droits.

Ce que nous pouvons faire:

🐫Naviguer depuis une fenêtre privée (par exemple avec le navigateur Opera, ou le navigateur Brave), un VPN, etc. Attention toutefois qu'une fenêtre privée ne retient pas vos mots de passe, cache, historique, panier, etc. Pour cela il vous faudra accepter les cookies honnêtes dédiés à cet usage, en vous connectant depuis une fenêtre publique.

 

Le financement par la publicité

Il a été présenté comme une méthode «libérant» l'Internet. C'est un mensonge: au contraire, le financement par la publicité permet de masquer la véritable source de financement, et donc l'intention manipulatrice derrière ce que nous voyons. Pire, par la surfacturation des pubs, il permet de financer massivement un site, tout en lui donnant l'air indépendant. Bien entendu, le site doit alors se faire dicter son contenu, sous peine de cesser d'exister.

Ce que nous pouvons faire:

🐺Un site comme celui-ci ne me coûte que environ 7 euros par mois (avec OVH, pub gratuite) Plus généralement, un site Internet normal est financé par son créateur (ce site), par ses utilisateurs (si vous le souhaitez), par l'activité qu'il génère (sites marchands), par des abonnements, etc.

🐶Soutenir les sites qui le demandent, en les faisant connaître, en créant des liens vers eux, financièrement si nous pouvons, etc.

🐘-Les bloqueurs de pub sont les nettoyeurs d'Internet les plus efficaces. Le navigateur Opera et le navigateur Brave en ont des natifs, Firefox en a un à activer. (On peut quand même leur faire accepter des pubs pertinentes).

🐫-Ne pas considérer les sites avec de la pub inappropriée comme des sources fiables: on ne sait pas qui les finance/contrôle, ni comment ils sélectionnent ou distordent le contenu.

🐐-Ne pas considérer les sites avec des cookies traceurs comme des sources fiables: ils font partie d'un réseau d'escrocs manipulateurs.

 

Dire que «Internet n'est pas fiable».

C'est une désinformation classique, ou une généralisation abusive. En réalité, toutes les sources fiables sont aussi sur Internet. Juste que c'est à nous de consulter les sites sérieux, au lieu de sites anonymes publiant n'importe quoi.

Ce que nous pouvons faire:

🐈Vérifier qui contrôle un site: une source crédible (généralement visible) ou malhonnête (Souvent cachée).

🐈Se servir des sites de fact check, comme Snopes.

🐱Recouper les différentes sources entre elles, ou avec des sources vérifiables. Indispensable si on veut suivre une actualité «chaude» comme une guerre.

🐶Les sites de «crowd sourcing» mettent l'idiot à égalité avec l'expert, donnant ainsi automatiquement le pouvoir au premier. En particulier, wikipedia n'est pas neutre: c'est un site libertarien athée.

 

Les triches sur l'indexation

-La «notoriété», ou le nombre de fois qu'une source est mentionnée. La première manipulation est de dire qu'un résultat souvent mentionné est plus légitimite. En fait, il est très facile d'enfler le nombre de mentions hors de toute proportion, avec une nuée de sites bidons ou des médias aux ordres, voire des followers vendus par bottes de 10000 (je l'ai vu). La seconde manipulation est de dire que l'on parle des personnes parce qu'elles sont célèbres, alors que c'est le contraire: c'est d'en parler qui les rend célèbres. Les manipulateurs d'Internet le savent très bien, qui donnent les résultats de recherche qu'ils veulent favoriser, et ignorent les autres.

-Le spam d'un mot-clé par de multiples pages de blabla médiatique se répétant par dizaines, sans contenu réel, rendant les sources primaires pertinentes impossibles à trouver.

Ceci est parfaitement démontré par les résultats des votes sur cette page sur l'heure d'été (à la fin): les votes ont augmenté de 2002 à 2011, avec la croissance d'Internet. Mais à partir de 2011, ils décrochent, jusqu'à devenir quasi nuls à partir de 2019. Pourquoi? Jusqu'en 2011, cette page était indexée par Google avec seulement 3 ou 4 autres pages pertinentes («sources primaires»), dont 2 du gouvernement français. Mais après 2011, des centaines de pages de blabla médiatiques sont apparues, sans contenu informatif: des «sources secondaires», qui ne se donnent même pas la peine de relayer l'information primaire. Google a alors indexé ces centaines de pages vides en premier, rendant les sources primaires introuvables, y compris les pages gouvernementales! C'EST COMME CELA QUE LES MÉDIAS ET CERTAINS MOTEURS DE RECHERCHE TUENT L'INTERNET, rendant le contenu pertinent impossible à trouver, même l'officiel.

Ce que nous pouvons faire:

🐜Ne pas se contenter des 10 premiers résultats d'un moteur de recherche. Des résultats intéressants sont souvent relégués à la 50eme position ou plus.

🐨Tester les différents moteurs, avec une cible que nous connaissons. Il y a d'énormes différences entre les moteurs. Mon dernier test des moteurs de recherche montre Google en baisse, tandis que Bing et Yandex ont rejoint le peloton de tête avec Ecosia, Lilo, DuckduckGo et Qwant. Peut-être le paysage a t-il encore changé depuis.

🐍Parfois un mot-clé supplémentaire de détail permet de passer outre le spam.

 

La neutralité du net

Citation du site de l'ARCEP: «La neutralité du Net est l'un des principes fondateurs d'Internet, qui exclut la création d'accès à Internet "à plusieurs vitesses", par une gestion favorisant certains flux d'information au détriment d'autres (discrimination), ou la création d'accès à internet limités (à certains contenus ou certaines plateformes)»

La neutralité est au Net ce que les Droits de l'Humain sont à la société. En effet, le Net est constamment menacée par des lobbies de «fournisseurs de contenu» égoïstes qui cherchent à détourner l'attention sur leurs sites, au détriment des vrais contributeurs.

Ce que nous pouvons faire:

🐭Ne voter que pour des politiciens suffisamment intelligents pour comprendre ça. Les autres ne nous feront que des ennuis de toutes façons.

🐫Ne pas utiliser les réseaux sociaux libertariens.

 

Les suggestions de recherche.

Ou pire, les «recherches populaires». L'arbitraire le plus total y règne, souvent en faveur de préoccupations futiles ou provocatrices. De plus elles peuvent être manipulées par des internautes sans scrupules.

Ce que nous pouvons faire:

🐻Ne pas les lire, les désactiver si possible. Nous utilisons un moteur de recherche pour nos recherches, pas pour celles des autres.

 

L'indexation par «notoriété»

C'est probablement la triche la plus directe: un ordinateur ne peut pas savoir qui est «une célébrité», à un moment il faut bien rentrer cette information manuellement dans le système. On nous dit qu'il y a des algorithmes qui détectent le nombre d'occurrences d'un nom, pour en estimer une notoriété, qui est alors qualifiée «d'objective». Mais cette méthode est... notoirement connue pour être très facilement manipulable. Il suffit de mettre le nom à promouvoir dans les «suggestions de recherche». Ou bien de poster des milliers de pages sans contenu réel, mais agitant le nom à promouvoir. De toutes façons, c'est une prophétie auto-réalisatrice: personne n'est intrinsèquement célèbre, c'est de parler d'eux qui les fait connaître, tout en rabaissant tous les autres dans les mêmes proportions.

Ce que nous pouvons faire:

🐊Se méfier de toute source qui met en avant les «célébrités» et ignore des gens ou des faits ordinaires.

 

Fake news et conspirationnisme

Ils décrédibilisent le Net et le rendent déplaisant à utiliser, en plus des graves risques pour la société ou pour les personnes.

Ce que nous pouvons faire:

🐳Ne jamais répondre à des trolls, climatosceptiques, conspirationnistes, antisémites, etc. afin de ne pas leur donner d'importance. De plus ce sont maintenant des IA, dont vous ne pourrez rien tirer.

🐴Si on le peut, supprimer silencieusement leurs posts voire leurs comptes.

🐩Signaler leurs coordonnées à la police ne changera pas grand-chose dans l'immédiat, mais cela leur permettra de mieux connaître les réseaux de trolls, pour plus tard d'appréhender les criminels qui sont derrière.

🐈Les signaler à la modération. Si elle ne fait rien, alors c'est un site manipulateur, qu'il vaut mieux abandonner.

🐌Avant d'accepter une info dans un média ou un réseau social, toujours rechercher une source crédible. Normalement les posteurs doivent l'indiquer eux-mêmes. Si ils ne le font pas, alors c'est probablement un mensonge.

🐪Se servir des sites de fact check, comme Snopes.

🐐Rechercher la source primaire derrière un article de média ou un post de réseau social. Normalement ils doivent l'indiquer.

🐻Si nous répercutons une information, toujours donner un lien vers la source primaire.

 

Une «page personnelle» ne serait pas une source crédible.

Cette généralisation très abusive permet de censurer de nombreux sites pertinents, de chercheurs, d'artistes, de penseurs, etc. qui n'ont pas le soutient de la finance ni d'institutions. Pour bien comprendre le problème: si Internet avait existé du temps de Galilée, son site aurait été considéré comme «page personnelle» par certains moteurs de recherche, et mal indexé. wikipédia l'aurait rejeté comme «philosophie personnelle», voire comme «pseudoscience».

Ce que nous pouvons faire:

🐦Considérer que ce qui fait la valeur d'une idée ou d'une information, n'est pas la personne qui la produit, ni le nombre de fois qu'elle est étalée, mais cette information elle-même.

🐜Suivre le regard du dénigrement: il indique bien plus sûrement le bien que le mal.

 

Censure systématique de certains formats

(Par exemple les blogs) sous le prétexte de nous «protéger» des «contenus nocifs».

Ce que nous pouvons faire:

🐙On peut aussi poster des vidéos ou des blogs sur un site personnel, au lieu de se fier à des réseaux sociaux.

 

Les changements de normes et de critères d'indexation

Ils obligent les webmestres à entretenir constamment leurs sites et leur indexation, une charge de travail sélectionnant les plus fortunés.

Ce que nous pouvons faire:

🐬Nous en tenir à des procédés simples basés sur des normes d'Internet stables comme HTML5.

Avoir une page par contenu, sans utiliser de paramètres dans l'URL pour naviguer d'une page à l'autre. En 2024 j'ai du convertir tout ce site à ce système, en laissant la ceinture attachée pour la prochaine mode.

🐗Utiliser un moteur de recherche donnant des résultats effectifs et constants. Voir mon dernier test des moteurs de recherche.

 

Les moteurs de recherche n'affichant que dix résultats

Ceci cache certaines réponses pertinentes quand il y en a beaucoup.

Ce que nous pouvons faire:

🐝Regarder les résultats suivants. Beaucoup de résultats intéressants arrivent 40eme ou 100ème.

 

faux likes

Une vidéo antisociale a 300000 vues en deux heures, alors que la nôtre n'a que trois clics en un an: cela n'arrive pas par la «magie d'Internet», ni par «le buzz». Cela arrive parce qu'un média malhonnête en a parlé. C'est le biais médiatique, en faveur des choses déplaisantes.

Ce que nous pouvons faire:

🐯Ne pas lire les médias racistes, conspirationnistes, sensationnalistes, etc.

🐫Ne pas aller sur les sites avec de la pub, ou utiliser un bloque-pub, afin de ne pas financer les médias menteurs ou malveillants.

 

La bulle Internet

Elle se forme quand les moteurs de recherche sélectionnent des résultats qui confortent nos attentes ou nos opinions. Elle peut complètement déréaliser ses victimes, qui vivent alors dans un monde imaginaire, dangereusement à l'écart du monde réel.

Ce que nous pouvons faire:

🐹Par moments, «sortir» de notre milieu habituel, rencontrer d'autres gens, consulter d'autres sources, etc.

🐕Ne pas cliquer sur les bannières demandant à violer notre vie privée (si on a besoin de la page, l'ouvrir dans une fenêtre privée).

Effacer régulièrement nos cookies (ce qui obligera à se loguer à nouveau sur les sites)

🐶Naviguer dans des fenêtres privées, où les sites ne peuvent pas nous identifier ni nous marquer.

 

«Si c'est sur Internet, alors c'est libre et gratuit».

Justement, non: les artistes, les scientifiques, etc. ont besoin de temps et de moyens pour créer ces contenus, qui sont aussi protégés par les lois sur le copyright. On ne finance pas Leonard de Vinci ou le JWST en vendant des T-shirts au coin de la rue.

Ce que nous pouvons faire:

🐹Toujours vérifier la licence des créations que nous utilisons.

🐮Soutenir les créateurs indépendants, en parlant d'eux, en créant des liens vers eux, en faisant des dons si nous pouvons, ou en achetant leurs créations.

🐙Ne pas utiliser le contenu des «sites de partage» qui n'indiquent pas les licences. Il peut s'agir de contenu volé.

 

Les systèmes non-standard.

Ce qui fait la force d'Internet est que n'importe quel navigateur tournant sur n'importe quel ordinateur peut montrer n'importe quel site, grâce à des normes: HTML, HTTP, CSS, etc. Ainsi tout le monde peut s'exprimer et être vu par tout le monde.

Créer des exceptions à cette règle permet à des égos enflés de canaliser les visiteurs vers leurs sites, tout en masquant les autres sites. On a plusieurs exemples:

-Les apps, sur ordi et surtout sur portables, sont en fait des sites Internet non-standard. Le nombre d'apps sur un téléphone étant nécessairement restreint, ce système induit une auto-censure efficace de la majorité d'Internet. Sans compter d'autres magouilles comme les apps qui envoient des données personnelles à des serveur inconnus.

-Pendant longtemps, le quasi-monopole d'Internet Explorer, navigateur non-standard, a permis de défigurer les sites n'obéissant pas à microsoft. Encore aujourd'hui quand un site marche mal, on l'essaie avec Edge, et oh miracle il fonctionne!!

-amazon publish détecte notre navigateur et réclame Google Chrome.

Ce que nous pouvons faire:

🐛Utiliser des navigateurs respectueux des normes. Aujourd'hui tous les navigateurs connus le font, même Microsoft Edge. Chercher «ACID test».

🐧Ne pas utiliser les apps, sauf si elles apportent quelque chose qu'un site ne peut pas faire, comme de prendre des photos.

🐾Si on fait un site, utiliser HTML5, CSS, Javascript (ecmascript), AJAX, etc.

🐳Après la fin de Flash et l'échec du SVG (Parce qu'ils n'avaient pas implémenté le son!! Je les avait pourtant prévenus...), on peut toujours faire des animations, mais avec des vidéos, enfin standardisées avec HTML5. Vidéos sur lesquelles on peut superposer des zones cliquables HTML. Finalement c'est aussi bien que le flash, bien moins cher et plus facile à faire. Juste «curieux» que tous les talentueux animateurs flash aient disparu avec lui...

Quand nous mourrons

Dès que nous cessons de payer notre hébergeur, toutes nos contributions disparaissent. Les sites «sociaux» peuvent les censurer ou les supprimer, voire fermer (Deuxième Monde, Blaxxun, Inworldz, Orcut, Google+... le cimetière d'Internet se remplit vite). Des systèmes entiers peuvent même disparaître (VRML, Flash, Halcyon), détruisant des millénaires de travail.

Ce que nous pouvons faire:

🐩Sauvegarder notre travail sur les archives Internet. Il en existe plusieurs, la plus connue étant Internet Archive, également appelée Wayback machine. Internet Archive n'est pas parfait, mais il en existe d'autres, et il est donc prudent d'en utiliser plusieurs.