Pour le Bonheur de tous les Etres -- L'auteur -- Motivation -- Forums -- Soutenir ce site

Spiritualité:  En ce 21eme siècle spirituel (forum1) -- Une présentation du Bouddhisme

Université Shédroup Ling: Epistémologie Générale ( news1 ) -- L'Abduction Tranquille ( news1 ) ( forum1 ) -- La Vraie Economie ( publi1 )

Ressources pour un Monde Meilleur: écologie, bonheur, vie, art, esprit, livres, musiques, films...

Livres et Romans: Le monde merveilleux des Eolis -- De la science fiction actuelle: Dumria  new:Araukan  new:Typheren -- Tolkien: Rêve Elfique (forum1) -- Les Elfes du Dauriath -- Un gros projet 3D (forum1) -- Manifeste des mondes virtuels -- Vivons notre idéal dans les mondes virtuels 3D! -- Elf Dream, l'idéal elfique

Réagir: L'heure d'été (forum1) -- Droits de l'enfant violés en France -- Tabac et alcool sont des drogues -- Internet et liberté -- Logiciels buggués -- Epidémies nouvelles et hygiène de base -- Racisme et sexisme à rebours -- Une bonne constitution pour l'Europe? -- Devoir de mémoire -- Génération plombée?

English English English        Réduire la page        Agrandir la page          page plus lisible  

L'«abduction extraterrestre»

(23 Mars 2009)

 

Comme je l'ai indiqué il y a quelques temps (13 Decembre 2008), j'ai complètement réécrit cette page, afin de tenir compte des nouvelles connaissances et compréhension de ce phénomène intriguant. L'amélioration d'Internet m'a aussi permis de mieux vérifier les sources d'informations que j'avais utilisées (1999), et m'apercevoir que certaines n'étaient pas fiables. Ce qui me permet de corriger aujourd'hui (2009) certaines conclusions erronées de l'ancienne page. Donc cette page aujourd'hui est vraiment CE QUE LA SCIENCE PEUT DIRE AUJOURD'HUI SUR LES «ENLEVEMENTS EXTRATERRESTRES» («ALIEN ABDUCTION»).

Dans la foulée, j'ai aussi retiré de la vente mon livre «Quiet Abduction» qui contenait ces conclusions erronées. Ce que j'ai à dire aujourd'hui est bien plus court et ne mérite pas un livre, mais c'est toujours intéressant. Mon livre «Epistémologie Générale» sera aussi rectifié, au fur et à mesure que la version 2 sera mise en ligne.

Toutefois les «Enlèvements extraterrestres» sont toujours aujourd'hui un sujet difficile, coincé entre les croyants fanatiques et les tabous rationalistes. Mais nous allons voir que les deux sont dans le faux.

 

Actualité récente sur les ovnis et l'abduction

 

Ecrire à l'auteur --- Poster sur le forum --- Le forum

Soutenir ce site

 

Les «faits», ou plutôt les témoignages

 

Les «faits» sur les «enlèvements extraterrestres» sont couramment décrits dans trois catégories de témoignages:

 

1) Les RR4 (rencontres rapprochées du quatrième type) Ce sont des rencontres rapprochées d'ovni où le témoin entre «dans» l'ovni. On en connaît environ 200 cas. La plupart du temps les témoins voient un objet approcher (habituellement appelé une «soucoupe volante» et identifié comme un «vaisseau spatial»). De cet objet sortent des personnages (habituellement identifiés comme des «extraterrestres», ou par le terme raciste «alien»). Ils emmènent le témoin dans l'objet, où il est soumis à divers «tests médicaux» absurdes fortement orientés sur le sexe et la reproduction. Dans une seconde phase ont lieu des expériences plus psychologiques ou spirituelles, qui peuvent aller de la torture à l'extase. Enfin le témoin est rejeté sur le sol, souvent profondément choqué. Des anomalies vérifiées du temps ou d'autres effets physiquement impossibles sont de règle, tandis que d'autres témoins assistent souvent à l'enlèvement.

2) Les expériences dans la chambre. Des millions de personnes affirment en avoir eues. Le scénario et le contenu sont similaires, mais l'expérience a lieu quand le témoin est au lit, sans apparition d'un «vaisseau spatial». Les personnages sont souvent appelés les «Gris», de par leur apparence ombreuse, et identifiés comme des «extraterrestres». Mais ils peuvent aussi avoir l'aspect de diables, d'agents de la CIA, etc. Dans certains cas le témoin est «examiné» sur place, dans son lit, dans d'autres il est aspiré à travers le plafond dans un «vaisseau spatial». Il n'y a pas d'autre témoin, et aucune preuve physique n'est fournie par ces expériences.

3) Cas intermédiaires. D'après les activistes de l'abduction, il y en aurait des milliers, présentant les traits des deux catégories précédentes, plus quelques-uns spécifiques: implants, foetus manquants, cicatrices et «scoop marks» (marque de prélèvement de chair), guérisons inexpliquées.

 

Tant d'éléments communs aux trois catégories suggèrent fortement une graduation dans un phénomène unique. C'était d'ailleurs mon hypothèse précédente. De fait les trois catégories sont souvent confondues en un seul phénomène, autant par les partisans que par les opposants. Les partisans expliquent tous ces témoignages par l'action physique d'extraterrestres malveillants («aliens») qui nous «sondent», en utilisant des méthodes qui ont l'air de parapsychologie (Mais qu'ils expliquent par de la haute technologie, par exemple des micro-ondes pour télécommander le cerveau, de là leur pratique du chapeau en feuille d'aluminium («tin foil hat») pour les contrecarrer). De leur côté les «rationalistes» rejettent tous les témoignages en bloc, sans enquête, comme des illusions ou des inventions, même ceux dont l'existence est scientifiquement prouvée.

 

A quels témoignages se fier?

Avant toute tentative pour poser des interprétations ou des hypothèses, il faut vérifier la validité de ces informations:

1) RR4 La plupart des environ 200 cas connus ont fait l'objet de vérifications précises à l'aide de méthodes d'enquête rationnelles, la confrontation des témoins, etc. Les cas d'ovnis moins spectaculaires se sont avérés exister matériellement, ou au moins sont restés inexpliqués, chaque fois qu'une agence scientifique officielle les a étudiés (Rapport Condom, CNES, etc.). Aussi nous devons accepter que ces choses puissent se passer physiquement, aussi incroyables qu'elles paraissent.

2) Les expériences dans la chambre. Il n'y en a aucune preuve physique, seulement des effets psychologiques (qui peuvent aller du choc sévère à un magnifique épanouissement spirituel). Mais ces témoignages correspondent exactement à un phénomène connu, le plus souvent appelé la paralysie du sommeil. L'existence de ce phénomène est reconnue par les scientifiques et les neurologues qui étudient le sommeil. Il n'est pas compris, mais il est couramment interprété comme une autre sorte de rêve. Dans cette expérience, nous voyons notre chambre autour de nous, mais nous nous sentons paralysé, choqué, écrasé, entrepris sexuellement par des personnages ombreux, nous volons à travers le plafond, etc. exactement comme racontent les «enlevés».

Les études scientifiques montrent que ce phénomène est assez courant (environ 25% des gens l'ont vécu au moins une fois, et certains le vivent souvent). Bien sûr il n'y a aucune raison connue de penser que les personnages vus dans la paralysie du sommeil seraient réels. Ils sont très probablement des visions de rêve. Il n'est donc pas étonnant d'y trouver toutes sortes de personnages imaginaires mais remarquables tels que des extraterrestres, des diables ou des agents de la CIA (j'ai eu personnellement droit à toute la série). Souvent ces personnages sont flous et bruns, d'où leur surnom les «Gris».

Les parapsychologues n'ont pas l'habitude de considérer les paralysies du sommeil comme un phénomène parapsychologique en soi. Mais ils ont noté qu'elles y sont beaucoup plus propices que les rêves ordinaires.

3) Cas intermédiaires. Hélas la plupart de ces cas ne nous parviennent que grâce à des méthodes d'enquête notoirement non fiables, telles que l'hypnose (souvent accompagnée de lourdes suggestions hypnotiques), des témoins que personne ne peut contacter, ou la sélection des éléments dans les témoignages, par des «enquêteurs» fanatiques pressés de «démontrer» leur croyance.

Par exemple le cas le plus connu, celui de Linda Cortile, semble une preuve forte du lien entre les trois catégories: Linda nous dit avoir été enlevée dans sa chambre, tandis qu'au même moment plusieurs témoins (comprenant pas moins que Javier Perez de Cuellar, l'ancien directeur de l'ONU !) virent une soucoupe volante lumineuse flotter au niveau de la fenêtre de Linda, en haut d'un building de Manhattan! D'autres éléments se sont ajoutés avec le temps, tels qu'un amour «scandaleux» dans l'ovni, des agents secrets, etc.

Mais cette histoire est trop belle pour être vraie: la plupart des éléments du témoignage de Linda ont été obtenus sous hypnose, et les témoins de l'ovni ne sont connus que par des lettres anonymes reçues par Bud Hopkins, qui ne connaît même pas leur nom de famille ! Et bien entendu Xavier Perez de Cuellar a formellement démenti avoir jamais vu un ovni. Aussi toute l'affaire apparaît clairement comme une invention, et la seule chose sûre qui nous reste est que Linda a juste eu une paralysie du sommeil très banale.

Des raisonnements similaires peuvent être tenus avec la plupart des cas intermédiaires, et certains cas importants évoqués dans quelques livres n'apparaissent même pas dans une recherche avec Google (ou seulement comme des extraits de ces livres). Ce manque de sérieux est suffisant pour retirer tout crédit aux gens qui brandissent bruyamment ces cas intermédiaires.

Cela dégonfle beaucoup la catégorie intermédiaire. Toutefois il en reste quelque chose, comme des cas forts de paralysie du sommeil, avec des effets parapsychologiques vérifiés. (J'ai moi-même eu une ESP vérifiée lors d'une paralysie du sommeil), et aussi des cas de RR4 avec des éléments de la catégorie intermédiaire. Mais rien pour vraiment faire le pont entre les RR4 et les paralysies du sommeil. On ne peut donc affirmer que c'est le même phénomène.

 

Déclaration générale sur le phénomène

 

Maintenant quelle conclusion sûre pouvons-nous tirer de tout cela?

 

Nous pouvons dire que le «phénomène des enlèvements extraterrestres» impliquant des millions de personnes n'existe tout simplement pas physiquement en tant que tel. Ces millions de personnes ont juste eu des paralysies du sommeil, un phénomène commun similaire au rêve, qui n'implique aucune espèce d'action physique ou communication avec des entités sur Terre ou ailleurs.

Alors, que tant de gens croient avoir été enlevées physiquement par des extraterrestres est clairement le résultat d'une désinformation délibérée de la part de certains auteurs: présenter une sorte de rêve bénin comme une expérience physique terrifiante avec des vrais «aliens» hostiles. Dans ces conditions, comment s'étonner que les autres ingrédients de cette sauce sont des effets de rumeur, de la fausse science, des histoires de film d'horreur et des théories conspirationnistes.

Ici il faut s'arrêter un peu et sentir un peu de responsabilité envers tant de gens terrorisés et amenés à penser que la société en général est intrinsèquement mauvaise.

Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de la manipulation. J'ai moi-même connu une personne intelligente et positive, qui est maintenant le patron d'une société internationale. Mais à cette époque, elle était persuadée d'avoir été à l'intérieur d'un vaisseau spatial extraterrestre, tout en n'en gardant aucun souvenir! C'est un soi-disant «contacté» qui lui avait raconté ça, un type merveilleusement doué à raconter des belles histoires... mais qui s'avéra vite un petit escroc très ordinaire. Heureusement, cela a ouvert les yeux de ses victimes.

 

Toutefois, à chaque fois que les méthodes scientifiques ont été utilisées pour vérifier l'existence des ovnis, NDE, ESP, etc. la conclusion a toujours été que ces phénomènes étaient réels, et matériellement observables, à la différence des rêves ou de phénomènes sociologiques. Aussi il semble étrange que la majorité des scientifiques considère toujours ces faits comme hérétiques, et refuse de les étudier. Ce préjugé totalement injustifié ne fait que freiner une recherche réelle sur ces faits et leur signification.

Il faut avoir présent à l'esprit que la science est aujourd'hui la source d'information et de compréhension la plus respectée. Aussi, quand la communauté scientifique et les faits visibles ne parlent pas d'une même voix, il en résulte toujours un trouble profond. Et dans le cas des «enlèvement extraterrestres», cela crée un terrain très propice aux théories conspirationistes: quand les scientifiques dénient sans étudier, ils jouent précisément le rôle que les manipulateurs veulent leur faire jouer dans leur mise en scène.

 

Aussi, au contraire d'une approche empreinte de préjugés, examiner les faits et raisonner sur eux apporte bien plus de lumière et de compréhension, là où la seule dénégation ne faisait que nourrir la paranoïa. Là est le moyen de stopper les rumeurs insensées et la peur, et éviter une souffrance inutile à des milliers de lecteurs terrorisés de livres de conspiration. Mais nous avons encore mieux: comme nous le verrons ci-dessous, cette approche révèle aussi de vrais mystères et plusieurs conclusions utiles.

 

Conclusions intéressantes ou utiles

 

La paralysie du sommeil, une fois dégagée de toute emprise émotionnelle inappropriée, reste un phénomène intéressant. Pourquoi? Parce que les personnes qui en ont souvent peuvent méditer afin de les contrôler et les modifier, de manière bien plus efficace qu'avec les rêves ordinaires. En particulier il est bien plus facile de pratiquer le yoga du rêve. On peut facilement vérifier que méditer sur la vacuité de la peur, en faisant de belles visualisations à leur propos, peut mener à des expériences agréables. C'est ce que j'ai fait, avec succès, jusqu'à ce que je les paralysies du sommeil ne m'arrivent plus. Bien entendu il faut en accepter le contenu sexuel: la pudibonderie est aussi efficace que la peur pour rendre l'expérience désagréable! Ainsi il n'y a AUCUNNE raison que les gens qui ont des paralysies du sommeil en aient peur. D'abord parce que ce n'est qu'un rêve, ensuite parce qu'on peut les rendre agréable. Pour cette raison les escrocs qui continuent à effrayer les gens avec des histoires horribles et fausses sont des criminels.

 

Cette possibilité de rendre les paralysies du sommeil agréables (ou au moins d'en supprimer le côté angoissant) intéressera particulièrement les personnes atteintes de narcolepsie, une maladie (non psychiatrique) qui produit divers symptômes qui ont pu être interprétés comme du harcèlement par des «esprits» ou des «aliens».

 

Les paralysies du sommeil ne sont pas quelque chose de nouveau. Elles sont bien connues de la tradition, qui les appelle «cauchemars». (Du vieux français «caucher», écraser, et «mare» fantôme, par référence à la sensation fréquente d'être chevauché sexuellement). En anglais on a aussi «nightmare» (fantôme nocturne), ou en allemand «alpentraum» (rêve d'elfe). Ces mots réfèrent précisément à la paralysie du sommeil, et non pas à n'importe quel mauvais rêve. Il est ahurissant et ridicule de voir à quel point les gens aujourd'hui sont coupés de toute tradition, au point d'utiliser quotidiennement un mot dont ils ignorent et déforment complètement le sens. Si les gens avaient maintenu le lien avec leurs traditions, ou au moins écouté les conseils de leurs grand parents au lieu de la télé, ils identifieraient le cauchemar immédiatement, et le laisseraient juste passer sans en faire quelque chose d'important, au lieu de «découvrir un nouveau phénomène» et devenir réceptifs à des mensonges et des théories effrayantes.

 

Les paralysies du sommeil sont très probablement ce que les prêtres fanatiques du Moyen Age qualifiaient de visites de «démons» incubes ou succubes. Ainsi il est remarquable qu'elles aient déjà été utilisées pour terroriser sadiquement les gens et les faire culpabiliser de fautes imaginaires!

 

Un autre fait important à propos des paralysies du sommeil est qu'elles produisent quelquefois des phénomènes parapsychologiques forts, comme les ESP ou OBE. Ainsi les gens qui ont souvent des paralysies du sommeil nous fournissent un moyen pratique d'observer ces phénomènes qui ne peuvent pas être reproduits à volonté. C'est ainsi qu'ont été obtenues les meilleures preuves. Il y a aussi une relation statistique significative entre la capacité à avoir des paralysies du sommeil et celle à avoir ses NDE, ce qui suggère un lien.

 

A propos d'ovnis et de RR4, nous ne savons toujours pas aujourd'hui ce qu'ils sont. Mais nous avons maintenant une ressemblance troublante entre les scénarios de RR4 physiques et les scénarios oniriques de paralysie du sommeil. Comment deux phénomènes aussi différents peuvent-ils présenter les mêmes histoires aux témoins?

Ceci nous renvoie à une hypothèse peu connue que l'on doit à Bertrand Méheust (1978). Cette hypothèse ne refuse pas la matérialité des ovnis, mais elle rejette l'interprétation commune en termes de vaisseau spatial extraterrestre, qui est minée par tant d'incohérences et d'absurdités. Au lieu de cela, Bertrand Méheust remarque que les scénarios de RR4 ressemblent fortement à d'anciennes productions de science fiction des années 1920. Ces scénarios de science fiction ressemblent à leur tour aux histoires folkloriques de gens enlevés par les fées, avec juste un contexte culturel différent. Cela suggère fortement que les histoires de fées seraient d'anciennes manifestations du même phénomène, qui ont été interprété avec les concepts de cette époque, les fées au lieu des extraterrestres. Mais ce que Bertrand Méheust semble ne pas avoir prévu est que l'on se retrouve encore avec les mêmes scénarios dans les paralysies du sommeil! Il doit y avoir quelque chose dans notre psyché qui produit les mêmes scénarios dans de nombreuses situations: inspiration artistique, situations de rêve, situations physiques inexpliquées comme les RR4. C'est un vrai mystère, que personne ne peut sonder aujourd'hui.