English English English        Réduire la page          page plus lisible  

Epistémologie Generale        Chapitre VIII-6       

 

VIII-6 Civilisation: le facteur spirituel

La probabilité d'apparition d'êtres intelligents capables de civilisation a été évaluée dans les chapitres précédents, sur les facteurs astronomiques et biologiques. Le moment est venu d'estimer combien de temps une civilisation peut durer, et comment elle évolue.

Cependant, avec la civilisation, nous entrons dans le domaine des facteurs spirituels de l'équation de Drake, qui sont, pour nous, dans l'avenir. De sorte que nous en sommes maintenant réduits à, même pas des extrapolations, mais des hypothèses, qui ne sont soutenues par aucune observation jusqu'à présent... sauf nous! Seule la découverte réelle de civilisations beaucoup plus anciennes que la Terre nous permettra de savoir combien de temps elles peuvent effectivement durer, et surtout comment elles ont évolué. En effet, nous verrons des scénarios où les civilisations durent éternellement, mais où elles disparaissent rapidement du monde physique. Une explication simple et nette du Paradoxe de Fermi!

Je qualifie ces facteurs de «spirituels», parce qu'ils impliquent une maîtrise et une direction à la pensée neuronale primitive, appelé psychoéducation, qui est le seul moyen pour les gens d'échapper aux conditionnements idiots qui les font agir contre leur propre survie.

L'équation de Drake traditionnelle considère deux tels facteurs:

 

fc, la fraction des précédentes en mesure d'émettre des signaux radio (ou des signaux laser)

Je classe celui-ci dans les facteurs spirituels, car il implique une compréhension de la physique, appelée science. Cependant l'affaire est pas si simple, car une espèce peut être civilisée, mais tout de même physiquement incapable de construire des dispositifs techniques, par exemple les dauphins. Au contraire, la psychoéducation ouvre la possibilité d'autres formes de communication psychique, qui peuvent rapidement rendre la radio obsolète. Ceci sera discuté plus en détail dans ce chapitre.

 

L, la durée moyenne d'une civilisation, en années.

Cela dépend aussi fortement de la science: par exemple sur Terre la possibilité de construire un pare-soleil pour notre planète nous permettrait trois milliards d'années d'existence, au lieu d'un seul sans technologie.

 

Aujourd'hui, des vues très pessimistes sont répandues parmi les politiciens sadomasochistes en costume sombre, et même parmi les scientifiques: toutes les civilisations se feraient sauter elles-mêmes, avec la guerre, la pollution et la surpopulation. Et les suicidaires effrayants qui tiennent ces discours sont précisément ceux qui travaillent sans relâche pour ce résultat, tout en nous tendant la corde pour nous pendre nous-mêmes. D'après cette idée, même si fc est 1, L aurait une valeur si faible que SETI aurait peu de chances de trouver plus que quelques civilisations dans toute la galaxie.

Un point de vue beaucoup plus populaire décrit plutôt de nombreuses civilisations extraterrestres, mais comme une simple extrapolation sur notre propre progrès technologique, sans aucun progrès spirituel. Ces civilisations échapperaient à la triste fin ci-dessus grâce à une éternelle surenchère technologique (façon escroquerie pyramidale), comme de coloniser une nouvelle planète à chaque fois qu'ils ont détruit la précédente avec la pollution (en admettant que cela soit seulement possible, comme nous le verrons au chapitre VIII-7). Mais ce point de vue ne tient pas beaucoup plus que le précédent: si ces civilisations existaient, elles auraient envahi ou détruit la Terre depuis des milliards d'années, ou au moins laissé des cicatrices profondes et clairement identifiables dans les enregistrements géologiques.

 

Ce que je dirais est que les deux hypothèses sont fausses, la naïve autant que la pessimiste, car elles ne tiennent pas compte de la spiritualité.

Le rôle de la spiritualité

Beaucoup, même parmi les scientifiques, confondent encore la spiritualité avec des croyances inutiles ou infondées. Aujourd'hui, avec toutes les informations disponibles, une telle confusion est bébête et ridicule. La spiritualité est l'étude et la maîtrise de notre esprit humain et de notre psychologie, pour les mettre au service de notre conscience. La spiritualité utilise souvent les mêmes méthodes que la psychologie. Cependant, elle diffère fondamentalement de la psychologie, car elle vise à satisfaire les buts essentiels de notre conscience (étudiés au chapitre V-5) au lieu de servir bêtement un «intérêt» ramassé au hasard. Jusqu'à présent, la spiritualité est principalement traitée par les religions. Je ne vois pas de problème fondamental avec ça, tant que ces religions proposent des moyens efficaces pour devenir de meilleures personnes. Mais si certains sont allergiques aux religions, alors le but de l'ensemble de ce livre est précisément de proposer des méthodes pour une étude et application scientifique de la spiritualité, libre de tout système de croyance.

Z'avez aucune excuse, lol

 

Comment la spiritualité entre dans l'équation de Drake est très simple: la spiritualité permet aux gens la psychoéducation: la maîtrise de leur égo et de leurs névroses. Et une telle faculté est précisément ce qui va permettre une civilisation de durer, en permettant de maîtriser et éliminer les comportements dangereux ou irresponsables.

De sorte que, avec la psychoéducation, le facteur L peut valoir des milliards d'années, limité seulement par la durée de vie de l'étoile du système. Et la galaxie regorge de civilisations brillantes et merveilleuses.

Mais sans psychoéducation, le facteur L peut être aussi faible que quelques dizaines d'années, et la galaxie est parsemée de ruines tristes s'usant dans le froid insensible de l'espace.

 

Mais il y a encore une autre conséquence: les civilisations spirituelles peuvent choisir de prendre des directions très différentes du scénario naïf ci-dessus. Ainsi, ils peuvent abandonner la technologie, ou ne même pas passer par cette étape (voir plus loin dans ce chapitre). Dans ce cas, L pourrait être très élevé, mais fc très faible. Et SETI ne chercherait tout simplement pas dans la bonne direction.

En particulier, des civilisations spirituelles pourraient tenter de prendre contact à l'aide de moyens spirituels, et nous pourrions recevoir leurs messages avec le SETI SPIRITUEL© ou SETI PSI©.

Donc, la question principale est d'évaluer la valeur de L. A propos de fc, il peut même y avoir plusieurs valeurs, en fonction du mode de communication: Voyage, radio, laser, psi. En conséquence, cela détermine plusieurs approches différentes du SETI: SETI astronomique, SETI radio/laser, SETI ovni ou SETI psi, tous abordés au chapitre VIII-9.

 

Le problème est que, jusqu'à ce que nous trouvions des civilisations extraterrestres réelles, nous n'avons aucune réponse à la valeur de L, même pas une spéculation. Sauf une réponse: nous pouvons déterminer la valeur de L pour la Terre, juste maintenant. C'est précisément l'enjeu de l'évolution sociale d'aujourd'hui, et du développement spirituel. Si nous développons la psychoéducation, alors nous allons vers un avenir fantastique. Si nous ne le faisons pas, nous disparaîtrons, ou nous resterons pour toujours dans une sorte de préhistoire de l'esprit, comme des vers parasites rongeant notre planète jusqu'à ce qu'elle meure.

 

Voilà pourquoi j'avais prévenu dès le début de cette étude: le développement de la psychoéducation est la question cruciale. Et justement l'enjeu principal et le seul vraiment significatif de notre époque. Il peut aussi être la clé pour la compréhension de l'ensemble du problème du paradoxe de Fermi: si les civilisations sont si nombreuses, pourquoi... nous ne sommes pas l'une d'entre elles?

Pourquoi la psychoéducation est la clé d'une civilisation qui dure longtemps

La psychoéducation, comme étudié au chapitre V-12, est ce qui nous permet de maîtriser nos illusions dangereuses comme les névroses et l'égo (chapitre V-10). Je montre ici un exemple simple de névrose, que j'ai résolu seul: le racisme. Quand on voit une personne d'une autre race se comporter mal, alors notre ressentiment se propage à toutes les autres personnes de cette race. Ceci est la névrose de racisme: le fonctionnement inadapté et amoral des neurones matériels de notre cerveau de chimpanzé (je parle même de «neurones d'huître»), tel qu'il a été créé par l'évolution Darwinienne. Laissé incontrôlé, ce fonctionnement conduit à des comportements inappropriés, comme de nuire à des innocents, les discriminations, les guerres, etc. Cependant, des méthodes spirituelles simples, comme des visualisations positives de personnes de la race concernée, peut facilement annuler tout ressentiment, et conduire à une société plus tolérante. Société qui, à son tour, peut durer éternellement, au lieu de se ruiner comme une société guerrière peut le faire à tout moment.

Même chose avec par exemple l'écologie: si des médias avec des neurones d’huître dénigrent l'écologie, les gens et les gouvernements ne l'aimeront pas, et ils ne prendront pas les mesures nécessaires pour leur survie. Ce qui peut mieux que la guerre conduit à la fin de la race humaine. Mais si des médias responsables donnent une vision positive et des solutions positives, alors les gens vont aimer mettre en œuvre ces solutions, et ils éviteront les problèmes écologiques qui empêchent notre civilisation de durer.

Nous avons étudié au chapitre VI-15 divers scénario menant à la disparition de l'humanité. Elle semble plus résistante que l'on pourrait craindre, mais des scénarios de fin du monde restent possibles. Ou de survie minimale, où l'humanité existe toujours, mais dans un état malheureux et impuissant, incapable d'évoluer spirituellement, ou de développer une grande industrie.

 

Voici comment la spiritualité entre dans l'équation de Drake: en permettant au facteur L d'avoir une valeur arbitrairement élevée.

 

Et cela n'a rien à voir avec les croyances religieuses ou des rituels colorés. En effet, la religiosité d'une culture n'est pas garante d'une psychoéducation efficace. Mais elle ne constitue pas un obstacle non plus. Alors que le refus ou le dénigrement de la spiritualité comme on le voit aujourd'hui, c'est à dire de dénigrement de notre propre esprit et notre propre volonté, est un obstacle sérieux, et probablement l'idée la plus dangereuse et destructrice qui ait jamais pénétré un cerveau humain.

Probabilité de développer la psychoéducation

Ainsi, le terme L de l'équation de Drake peut-il se ramener exactement à la probabilité de développer la psychoéducation. Mais cella arrive t-il réellement?

 

Pour commencer, une chose comme la psychoéducation n'est pas quelque chose qui «arrive», mais quelque chose que nous faisons. Tout comme les guerres, les conflits, etc. sont des choses que nous faisons. Et les gens qui disent que la guerre «va» ruiner l'humanité, ou que la pollution «va» la détruire, sont en réalité des personnes sadomasochistes ou suicidaires, qui veulent la guerre et la destruction. Et nous les voyons nous fournir avidement la corde pour nous suicider: racisme, guerre, déni climatique, médias idiots ...

 

De sorte que, techniquement, s'engager dans la psychoéducation est tout aussi possible que de ne pas s'y engager. Vous qui me lisez, vous pouvez commencer dès maintenant. Cela est vrai sur la Terre, et cela est vrai sur toute autre planète. Il n'y a pas «d'impossibilité» de le faire. Je peux même dire que c'est facile: je l'ai trouvé seul, sans aucune aide ni même de suggestion, de sorte que n'importe qui d'autre dans la galaxie peut le trouver aussi. Que des gens ne le fassent pas est la plus profonde énigme concevable, et la seule pour laquelle je n'ai trouvé aucun indice du tout.

 

De sorte que en finale le terme L se décompose en deux:

L = P x Ls

Où Ls est la durée de vie d'une étoile, entre l'apparition d'une civilisation et la mort de cette étoile. Pour la Terre, il vaut entre un et trois milliards d'années, selon la technologie que nous mettrons en oeuvre pour compenser le réchauffement du Soleil.

P est la probabilité de développer réellement la psychoéducation.

Cela fait trois valeurs possibles de L pour la Terre: zéro, un milliard d'années ou trois milliards d'années, ne dépendant que de notre choix.

 

Oui, mais comment évaluer P? Nous ne pouvons pas le faire avec le seul exemple que nous avons à portée de main! En effet, malgré les progrès récents, la Terre est encore parasitée par des idéologies sadomasochistes dangereuses ou par des psychopathes haineux et anti-écologie, de sorte que le résultat est encore dans la balance.

 

Je serais relativement optimiste, cependant: sur Terre, l'apparition de la démocratie et de la science sont des signes clairs qu'un niveau de psychoéducation efficace se développe rapidement, à une échelle de temps de l'ordre du siècle. Des signes plus récents montrent même une accélération. Ceci est étudié plus en détail dans la sixième partie sur la société, au chapitre VI-12 et suivants.

Ces chapitres ont étudié en détail comment les pouvoirs psychoéduqués sont en train de prendre le pas sur les neurones d'huîtres des anciens pouvoirs sadomasochistes. La conclusion est relativement optimiste: dans le pire scénario, où l'humanité se détruirait totalement, l'évolution Darwinienne de la vie peut recréer une autre espèce intelligente en quelques millions d'années. Et si cela échoue à nouveau, une autre peut apparaître à nouveau, et ainsi de suite jusqu'à ce que le soleil devienne trop chaud, dans un milliards d'années. Ce qui permet des dizaines de tentatives d'ici-là. Et si nous n'y parvenons pas aujourd'hui, nous seuls devront verser des larmes. Seule restera de nous une couche de détritus dans les archives géologiques, au-dessus de laquelle l'herbe pure croîtra à nouveau comme si nous n'avions jamais existé.

 

De sorte que la psychoéducation serait juste une autre des étapes de l'évolution de la vie, forcée de se produire naturellement dans un intervalle de temps relativement fixe, pour des raisons statistiques simples, comme expliqué au chapitre VIII-5. Il ne nous reste alors qu'à ajouter un autre 0,2 milliards d'années à l'évolution de la vie, pour qu'elle devienne une certitude.

Sauf que la psychoéducation n'est pas une autre évolution Darwinienne du génome, mais une évolution consciemment dirigée. Il faut donc s'attendre à ce que les choses se passent beaucoup plus vite que 0,2 milliards d'années.

 

En plus, des choses telles que le génie génétique, l'impression 3D du cerveau, ou des méthodes spirituelles aussi, vont rapidement conduire à la naissance de personnes nativement psychoéduquées, sans dépendre d'un processus d'éducation long, coûteux et aléatoire. Même les gens qui prennent naissance dans la brousse sans aucune éducation seraient nativement psychoéduquées.

Au-delà, beaucoup de portes vertigineuses s'ouvrent, et l'évolution de l'humanité, ou de toute autre espèce, peut diverger de nombreuses façons fantastiques. Ce qui signifie que, selon certains choix fondamentaux, les civilisations peuvent évoluer de plusieurs façons différentes, et pas seulement à la façon de Star Wars. Et n'importe lequel de ces chemins est beaucoup plus intéressant que le monde sombre et violent de Star Wars, hyper-technologique mais psychoprimitif, le seul avenir que notre capitalisme niais ait su mettre en films.

Différents types de civilisations: les civilisations animales.

La définition habituelle d'une civilisation est la technologie. Ceci est une façon extrêmement spéciocentrique de penser. La civilisation comprend également une société organisée, des relations sociales harmonieuses, les arts, la spiritualité, les modes de vie, les méthodes de résolution des problèmes, et probablement d'autres choses que nous ne pouvons pas encore imaginer. Mais aucune de ces choses ne nécessite de technologie.

Les animaux peuvent aussi faire tout cela, sauf la technologie. Et, sans ségrégation entre les formes corporelles, le seul critère pertinent pour distinguer les animaux des humains est l'absence d'une paire de mains (ou d'appendices préhensiles similaires), ce qui empêche la technologie.

Nous ne sommes pas loin d'avoir une civilisation animale sur Terre: les dauphins. Et probablement d'autres cétacés. Sauf les mains et la technologie, ils sont près de se qualifier comme civilisés, avec leur langage complexe et leur organisation sociale.

Mais bien sûr, ils ne pourront jamais envoyer des ondes radio: fc est nul pour eux, ce qui empêche le SETI technologique de trouver ces civilisations animales. Qui pourraient être plus nombreuses que les civilisations humaines, sur des planètes où la nourriture et l'abri peuvent être obtenus sans travail.

Différents types de civilisations: les civilisations technologiques

C'est ce à quoi la plupart des gens pensent, quand on parle de l'avenir de l'humanité. En effet, une fois que nous avons développé la technologie, ses avantages sont si nombreux qu'il faut une raison sérieuse et positive pour l'abandonner, telles que des méthodes de survie supérieures, ou des pouvoirs psi.

La technologie permet beaucoup de choses. Elle ne peut pas fournir directement la psychoéducation, qui est une question de spiritualité. Mais elle peut la rendre pérenne, avec des cerveaux modifiés génétiquement, ou des cerveaux imprimés en 3D, nativement psychoéduqués.

La technologie permet également une meilleure adaptation aux différentes conditions astronomiques, comme les changements de luminosité du soleil (chapitre VIII-10), ce qui rend possible des valeurs plus élevées de L. Sur Terre, cela permettrait d'étendre la durée de vie L de notre civilisation de un milliards d'années à trois ou plus.

Et bien sûr des civilisations technologiques découvrent tout de suite la communication radio et laser. Ce qui rend fc égal à un avec des civilisations technologiques. Le SETI est spécialement conçu pour les trouver.

 

Un petit contre-argument est que les gens peuvent avoir des motifs pour refuser d'envoyer des messages intentionnels (SETI laser) et même pour éviter d'être détecté (SETI radio). Cependant, contrairement au monde de Star Wars, les gens sur une planète ont des motifs divers, de sorte que, tôt ou tard un groupe le fera. En particulier, un laser émetteur SETI peut fonctionner en privé, ou même en secret, caché de la puissance principale. Sur Terre aujourd'hui c'est à la portée de petits pays, ou même de grandes entreprises ou de riches, et personne ne pourrait vraiment l'interdire. Il est même extrêmement étonnant que personne n'ait encore essayé. Probablement parce que nous n'avons pas encore de cibles précises. Voir le chapitre VIII-9 sur la communication interstellaire.

Différents types de civilisations: les civilisations de robots

Une civilisation de robots est ce qui se passerait si les personnes conscientes disparaissent tout en laissant des machines intelligentes. Ce cas ne doit pas être confondu avec les personnes conscientes s'incarnant dans des corps robotiques: les robots ne sont pas conscients, même si ils peuvent être beaucoup plus intelligents que les gens.

Les robots ayant pas de conscience, ils ne peuvent pas avoir le libre arbitre (chapitre V-3 et chapitre V-4). En conséquence, ce qu'ils font ne dépend que de la façon dont ils ont été programmés (qui peut ne pas être ce que leurs programmeurs attendaient. Par exemple des robots de guerre pourraient finir par tuer tout le monde, y compris leurs propriétaires). Donc, ce cas est pas vraiment différent du précédent, en ce qui concerne la détection SETI et les facteurs L et fc: les robots peuvent avoir été programmés pour entrer en contact.

Un cas particulier de robots sont les robots auto-répliquants (Automatons comme je les ai entendu appeler, mais ce nom n'est pas spécifique). Bien sûr, ils n'utilisent pas d'utérus, mais ils construisent des usines capables de construire d'autres exemplaires d'eux-mêmes. Ce qui est remarquable à propos de ces machines est qu'il n'y a pas de limite à leur puissance, qui augmente de façon exponentielle à chaque étape de réplication. Ils peuvent même tenter le voyage interstellaire aisément, sans problème de survie. De sorte que, tant qu'ils trouvent des matières premières et de l'énergie, ils peuvent se reproduire et travailler, pour accomplir n'importe quel but qui leur aura été donné. Ainsi, avec le temps, ils peuvent démembrer des planètes entières, construire des sphères de Dyson, influencer la trajectoire des étoiles, et même la forme de galaxies entières, à leurs propre fins. Une perspective fantastique, mais aussi terrifiante. De fait, certains astronomes ont recherché des galaxies modifiées. Ils n'ont rien trouvé de tel, de sorte que (je dirais heureusement) ces choses sont soit impossible, soit personne n'a jamais été assez fou pour essayer.

Différents types de civilisations: les civilisations spirituelles

Les civilisations spirituelles apparaissent lorsque la maîtrise de la haute spiritualité permet des pouvoirs magiques. Ce genre de choses a été étudié au chapitre V-10 et au chapitre VII-4. Elles semblent possibles, quoique encore rares ou diffuse aujourd'hui sur Terre. Mais à plus long terme, cette possibilité devient aussi une certitude statistique (chapitre VIII-5). Elles sont même une des conséquences impératives de la psychoéducation, et elles apparaîtraient très rapidement après. Rappelez-vous ici que dans le domaine de la conscience, les étapes de l'évolution ne sont pas de 0,2 milliards d'années, mais plutôt à l'échelle du millénaire.

Une civilisation maîtrisant de tels moyens peut vivre bien plus confortablement, sans technologie (et sans son fardeau de travail, de servitudes et autres inconvénients). A l'extrême, ils n'ont plus besoin du tout du monde matériel, et préféreront de loin la construction de merveilleux univers spirituels (chapitre III-8). Ils auraient toutefois encore besoin de leur planète natale, pour une raison bien précise: la reproduction. En effet, nous n'avons pas trouvé de moyen de créer une nouvelle conscience, autre que l'éveil d'un nouveau cerveau matériel. Ce qui est, paradoxalement, un processus entièrement matériel. Pour ces raisons, ces gens entretiendraient des «fermes d'enfants» sur leur planète natale, mais sans chercher à les protéger à tout prix de la maladie et de la mort, puisque la partie intéressante est, pour eux, après la mort. Et ils le savent, de sorte que ces civilisations apparaîtraient comme une religion avec une forte acceptation de la mort, un peu comme le bouddhisme sur la Terre.

Précisément, les maîtres bouddhistes disent qu'ils créent des paradis au-delà de la mort. Ainsi cette chose est déjà réelle, et notre planève est déjà engagée dans cette direction! En tous cas c'est une bien meilleure affaire que d'embarquer dans des cercueils spatiaux pour Mars.

Probablement, ces civilisations cultivent ou entretiennent plus ou moins leur planète. Mais à leur échelle de temps, l'évolution Darwinienne peut continuer, et produire de nouvelles espèces et d'autres choses inattendues, en plus de l'espèce des créateurs. Toutes sortes d'expériences certainement très variées et intéressantes, comme de voir l'apparition d'une nouvelle forme d'intelligence dans un monde déjà habité depuis des dizaines de millions d'années par des créatures similaires à des anges.

Et une valeur élevée pour L, l'entière durée de vie de leur étoile!!

Mais une valeur faible pour fc, pour le SETI technologique. Non nul, cependant, puisque la technologie peut toujours être maintenue dans des repositoires, ou dans des Ordres, et même être utilisée à des fins précises.

Mais une valeur très proche de un pour le SETI psi!

Différents types de civilisations: les civilisations immatérielles

Les civilisations Immatérielles sont les mêmes que précédemment, mais ayant abandonné leur planète natale, ou bien cette planète est morte naturellement. Mais après avoir rompu tous les liens avec le monde matériel, ils sont difficiles à attraper, même pour le SETI psi. Ce qui fait un fc de zéro pour le SETI technologique, et une faible valeur même pour le SETI psi: l'énorme différence entre les modes de vie et de pensée rend la communication très difficile, voire inutile.

Mais ces civilisations ont une valeur infinie pour L.

Une valeur infinie pour L fait que, si une seule est apparue, alors elle est encore là aujourd'hui. Il est même probable que beaucoup se soient accumulées depuis la naissance de notre univers.

Ou même plus tôt, dans d'autres univers plus anciens! En effet, si ces civilisations ne sont plus liées à leur univers physique de naissance, elles peuvent par contre se rencontrer dans des univers spirituels, y compris avec des civilisations nées dans d'autres univers physiques.

Différents types de civilisations: la physique spéculative

Ces civilisations pourraient maîtriser des formes spéculatives de physique, c'est à dire de la physique qui existerait, tout en étant inconnue aujourd'hui (tout comme par exemple l'électricité était inconnue dans l'Antiquité, alors qu'elle existait déjà). On n'a aucun moyen aujourd'hui de savoir si de telles physiques existeraient ou non. Mais si oui, nous pouvons concevoir que ces civilisations aient cessé d'utiliser nos moyens technologiques connus. Elles ont donc une faible valeur de fc. Mais une valeur infinie pour L.

Toutefois, ces civilisations pourraient être à l'origine de phénomènes inexpliqués tels que les OVNIS. D'où l'intérêt de les étudier sérieusement, au lieu de bêtement dénigrer ce domaine scientifique.

Différents types de civilisations: les civilisations interstellaires

Les civilisations interstellaires sont des civilisations technologiques qui auraient colonisé plusieurs planètes, en utilisant le voyage interstellaire (Des civilisations spirituelles peuvent le faire aussi, mais c'est moins probable, car ils ne peuvent pas inséminer d'autres planètes avec des corps matériels. Mais ils peuvent diriger l'évolution d'autres mondes, une chose que j'avais imaginée dès 1989 avec le monde merveilleux des éolis).

Ces civilisations ont une valeur de fc très proche de un pour le SETI technologique, et une valeur infinie pour L.

Cette perspective nous conduit à l'étude détaillée du Voyage interstellaire, dans le prochain chapitre VIII-7.

 

 

 

 

 

 

Epistémologie Generale        Chapitre VIII-6       

 

 

 

 

 

 

Idées, textes, dessins et réalisation: Richard Trigaux.

 

 

 

Comme tous les auteurs indépendants, j'ai besoin de votre soutient pour que je puisse continuer à travailler à ce site et que puisse exister une expression libre sur le net:

 

 

 

Notice légale et copyright. Sauf indication contraire (signe © dans la barre de navigation) ou exception légale (pastiches, exemples, citations...), tous les textes, dessins, personnages, noms, animations, sons, mélodies, programmations, curseurs, symboles de ce site sont copyright de leur auteur et propriétaire, Richard Trigaux. Merci de ne pas faire un miroir de ce site, sauf si il disparaît. Merci de ne pas copier le contenu de ce site, sauf pour usage privé, citations, échantillons, ou pour faire un lien. Les liens bienveillants sont bienvenus. Tout usage commercial interdit. Si vous désirez en faire un usage commercial sérieux, contactez-moi. Toute utilisation, modification, détournement d'éléments de ce site ou des mondes présentés de maniére à déprécier mon travail, ma philosophie ou les régles morales généralement admises, pourra entraîner des poursuites judiciaires.